30 mai 2022

Météo des champs
il fait chaud aux Trois Parcelles

Pour cette météo des champs, direction le Loiret, à  Yèvre-la-Ville où se situe la ferme des Trois Parcelles. S'y cotoient 6 ha de maraîchage, petits fruits et fleurs, et 40 ha de grandes cultures. Ils sont 9 à travailler sur cette ferme : Simon, Nicolas et toute l'équipe (deux apprentis, deux stagiaires paysans créatifs, un salarié à temps plein et deux saisonniers). La ferme est en partenariat AMAP avec les Radis Actifs de Châtillon (pour les légumes, les fleurs et les petits fruits) et livre également deux AMAP du Coeur (avec les Restos du Coeur). La ferme a d'autres débouchés de commercialisation : restaurants, épiceries et vente à la ferme.

Comment ça va dans les champs ?

Ça va, ça pousse ! Les gelées n'ont pas trop fait de dégâts. Le soleil est impressionnant dans la vigueur du végétal. Simon estime qu'il y a deux semaines d'avance par rapport aux dernières années. C'est assez compliqué pour les légumes primeurs, car tout va plus vite que prévu : la chaleur bénéficie aux plantes... y compris aux adventices. Il y en a peut-être moins mais elles poussent trop vite, c'est difficile de suivre !

Les serres sont toutes implantées en légumes d'été. A cause des chaleurs, les serres sont ouvertes tout le temps, même la nuit. Il y a peu de problème de ravageurs pour l'instant. La chaleur a aussi impacté certains légumes. Par exemple, deux séries d'échalotes sont montées en fleurs... ce n'est pas normal.

A l'extérieur, ils vont planter les patates douces et les céleris, ainsi que les courgettes et les légumes d'été. Dans un second temps, ils planteront les courges et les premières séries de choux. S'il n'y a pas d'eau, y aura-t-il une pression forte d'altises (insecte qui dévore les plants de choux)  ?

En céréales, toutes les cultures sont implantées. Il a fallu arroser les blés, l'épeautre et le triticale pour que les graines se forment.  Simon sait qu'ils ont de la chance d'avoir un système d'irrigation en CUMA, seulement 5% de la surface agricole en France est irrigué !

Ils ont fini de semer les lentilles et le tournesol (9h) qu'ils arrosent depuis la semaine dernière. Simon souligne qu'il y a une une grosse problématique sur le tournesol : les corneilles, elles mangent les graines et cotylédons, ils sont obligés de venir klaxonner toutes les 30 min pour les faire fuir ! Il nous raconte que certainspaysans salarient quelqu'un pour le faire !

Et le moral, ça va ?

Le mois de mai a été trop intense pour un début de saison : la forme physique en prend déjà un coup. Ça fait des semaines et des journées de folie. L'irrigation prend un temps trop important. Ce qui va être dur, c'est de tenir sur la durée, il reste 5 mois.  Simon a déjà dû réfléchir à son timing de journée.

Aussi aux Trois parcelles, il y eu énormément de travail lié à la comptabilité et la gestion de la DJA (dotation jeune agriculteur : une aide qui est perçu lors de l'installation). Il faut également gérer la TVA, au mois de mai il est difficile de trouver le temps de faire de l'administratif !

Jusqu'ici le weekend, il pouvait compter sur l'astreinte d'une seule personne. Mais avec la chaleur, dans la nouvelle grande serre à plants (aux Trois Parcelles ils font 100 % de leurs plants), il faut venir arroser, deux à trois fois par jour !

Comment s'annonce cette saison ?

La saison s'annonce très belle, en maraîchage. Quand il y a de l'eau disponible et du soleil, souvent ça fonctionne bien. Selon Simon, il va y avoir beaucoup de légumes d'été, mais beaucoup de production risque d'arriver en juillet/aout : par exemple, les deuxièmes séries d'aubergine risquent d'arriver plus tôt que prévu, en aout, alors que normalement c'est en septembre.
Heureusement les AMAP assurent les distributions toute l'année !

Simon est quand même un peu préoccupé : va-t-il y avoir assez d'eau dans les nappes ? Il se rend compte qu'ils utilisent tous l'eau mais ils savent également que la nappe est épuisable. Ne va-t-il pas y avoir des arrêtés préfectoraaux et des restrictions ? Il faudra d'autant plus réfléchir l'irrigation !

On souhaite donc de la pluie à tou·tes nos producteur·rices en AMAP !

 

Par Lucie, salariée du Réseau

À voir aussi

Les prochains rendez-vous

Les prochains rendez-vous

Nos formations, ateliers, évènements, ainsi que ceux de nos partenaires... Retrouvez ici toutes nos prochaines dates !