22 fév 2023

Plonger ou ne pas plonger en méga-bassine

Après un mois de février exceptionnellement sec, la question de l'irrigation et du stockage de l'eau s'invite à nouveau à la Une des médias... et les projets de méga-bassines avec ! De quoi s'y intéresser de plus près à quelques jours de la journée mondiale de l'eau.

Le sujet des méga-Bassinnes nous rappelle à quel point un débat démocratique sur l'eau, son partage et ses usages, est vital. Alors que le ministre de la transition écologique Christophe Bechu, vient d'alerter "sur le manque inédit d'eau et appelle à des mesures extraordirairement précoces d'économies d'eau", la réponse d'une partie du secteur agricole continue d'être "les méga -bassines". Aujourd'hui, les "méga bassinnes" sont synonymes "d'accaparement des ressources". Les réserves de substitution - ou  bassines - sont des ouvrages de stockage d'eau pour l'irrigation. Ce sont des cratères de plusieurs dizaines d'hectares en moyenne, recouverts de bâches plastiques noires entourés par des digues de 10m de hauteur en moyenne, qui retiennent et stockent l'eau à ciel ouvert. Les bassines sont alimentées par des pompes qui vont chercher l'eau de bonne qualité dans les sols, les nappes phréatiques. Elles sont financées à 70 % par de l'argent public (notamment par les agences de l'eau dont l'essentiel du budget provient des factures d'eau), et sont présentées comme une solution au dérèglement climatique.

Pression exacerbée sur la ressource, gouvernance opaque, manque de débat sur l'usage de fonds publics, absence de remise en question des cultures intensives inadaptées au climat nouveau... Les méga-bassines, il y a plein de bonnes raisons de s'y intéresser de près !

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces bassines et comprendre pourquoi chacun·e d'entre nous est concerné, rendez-vous samedi 11 mars à 10h pour une formation en visio proposée par les Ami·e·s de la Conf' dans le cadre de notre catalogue de formation commun.

Des mobilisations à venir

  • Mobilisation internationale "Pas une bassine de +" dans le Poitou : les 25 et 26 mars prochain, une centaine d'organisations avec Bassines Non Merci, Les Soulèvements de la Terre et La Confédération Paysanne appellent à une mobilisation internationale pour la défense de l'eau.
    Le Miramap, qui plaide pour un débat démocratique sur les pratiques et l'usage de l'eau en agriculture, sera présent >> voir le communiqué de presse ici et sa reprise en Une de Ouest France.
    La Confédération paysanne Île-de-France propose de recenser les besoins de transport collectif via un formulaire en ligne.
    >> Plus d'infos

  • Soirée "Non aux mégabassines ! " à Montreuil : le 7 mars de 19h à 23h à La maison ouverte de Montreuil, à l'appel d' Attac, Extinction Rebellion, la Confédération Paysanne, Bassines Non Merci, Coordination Eau Ile de France. >> Plus d'infos
  • Projection-débat du film "Pour quelques grains d'or" à Paris : le 11 mars à 14h au 33 rue des Vignoles (Paris 20è) à l'appel du Collectif Bassines Non Merci Ile-de-France et la CNT.

À voir aussi

Les prochains rendez-vous

Les prochains rendez-vous

Nos formations, ateliers, évènements, ainsi que ceux de nos partenaires... Retrouvez ici toutes nos prochaines dates !