29 août 2022

Débat et concert - Terres agricole de Gonesse et Saclay en danger

Urgence ! Terres agricoles de Gonesse et Saclay en danger - NON au métro au milieu des champs, OUI à la sauvegarde des zones de fraîcheur.
Le CPTG – Collectif pour le Triangle de Gonesse et le CCL 18 – Collectif Contre la Ligne 18 – Sauvons les terres de Saclay organisent ensemble le 16 septembre une soirée débat et concert de soutien à leurs luttes pour sauver les terres agricoles et les îlots de fraicheur en IDF.

Pendant que nous subissons des canicules à répétition, et que le prix des denrées alimentaires et de l'énergie explose, le Gouvernement et la Région Île-de-France s'entêtent à vouloir construire deux lignes de métro - 17 nord Le Bourget-Roissy et 18 Ouest Saclay-Versailles - qui détruiraient les espaces agricoles de Gonesse et de Saclay, parmi les plus fertiles d'Europes et les plus proches de Paris.

Pour augmenter l'autonomie alimentaire de l'Île-de-France, qui n'est actuellement que de 3 jours, il faut arrêter de bétonner les terres nourricières autour de Paris. Pour préserver des îlots de fraîcheur, il faut maintenir des espaces non urbanisés.

Afin de justifier la gare en plein champ et urbaniser à tout prix le Triangle de Gonesse, le Gouvernement et la Région projettent d'installer une "Cité scolaire internationale" avec internat, située directement sous les trajectoires des avions du Bourget de de Roissy, où l'habitat permanent est interdit. Rappelons que le bruit est une des principales causes des difficultés d'apprentissage.

Sur le plateau de Saclay, le métro voulu par le Gouvernement véhiculerait  à peine 2000 passagers à l'heure de pointe et ne s'arrêterait pas sur une section de plus de 7 kilomètres, situation inédite pour un transport en commun urbain. La ligne aboutirait à l'urbasanisation de 2300 hectares de terres agricoles.

Les retards, les pannes et les suppressions sur les RER B et D - qui transportent 1.6 million de passagers par jour - sont quotidiens. Mais le Gouvernement et la Région préfèrent construire deux lignes coûteuses et destructrives plutôt que de répondre aux vrais besoins des habitants.

Exigeons un moratoire sur les lignes 17 Nord et 18 Ouest

Les milliards d'euros prévus pour ces lignes du Grand Paris Express doivent servir à améliorer les transports existants. L'argent public ne doit plus servir à détruire les terres agricoles et le climat, ni à enrichir les génats du BTP au détriment des populations. Il est encore temps d'arrêter cette folie dévastrarice.

Vendredi 16 septembre à partir de 18h - salle Olympe de Gouges - 15 rue Merlin à Paris 11è

Agriculteur·rices, entrepreneur·euses, artistes , chercheur·euses, militant·es d'associations, d'ONG, de syndicats et de partis prendront la parole.

  • 18h - Accueil et extraits de films des luttes pour les terres de Saclay et de Gonesse
  • 18h30 - Introduction de la soirée par François Vauglin, maire du 11è Arrondissement
  • 18h40 - Table ronde 1 - Le Grand Paris Express et les transports en Île-de-France
  • 19h20 - Table ronde 2 - Terres agricoles et autonomie alimentaire en Île-de France
  • 20h - Concert

Hervé KEMPF, rédacteur en chef de Reporterre, animera les tables rondes.

Pendant toute la durée de soirée : buvette, restauration, stands des associations.

Plus d'infos en septembre : https://ouiauxterresdegonesse.fr/

À voir aussi

Les prochains rendez-vous

Les prochains rendez-vous

Nos formations, ateliers, évènements, ainsi que ceux de nos partenaires... Retrouvez ici toutes nos prochaines dates !