30 sept 2021

Luttes foncières : c'est la rentrée, on se mobilise !

Qui dit septembre dit mobilisations sur le front des luttes franciliennes sur les questions agricoles et surtout foncières. Vous trouverez ci-dessous différentes propositions pour un automne engagé.

Les marches des terres du samedi 9 et dimanche 10 octobre

Ces marches convergentes contre la bétonisation des terres agricoles franciliennes ont pour but d’exiger un moratoire immédiat contre leur artificialisation dans le cadre du Grand Paris, des jeux olympiques, et autres projets de construction d’entrepôts et autres déplacements de déblais polluants.

Elle se déroulera sur deux jours : le samedi, un départ depuis quatre points d’Ile-de-France (Les Chapelles-Bourbon-77, Gonesse- 95, la zad de Saclay -91, Thoiry-78) jusqu’aux portes de Paris. Le dimanche, le rendez-vous se fera à 12h pour un pique-nique de toutes les marches à l’Hôtel de ville de Paris puis une marche jusqu’à Matignon.

Alors que 2000 ha de terres agricoles disparaissent chaque année en Ile-de-France, plus que jamais, il faut marcher pour leur préservation et contre l’étalement urbain.

Tous les détails concernant les trajets des marches sont à retrouver ici.

Cette mobilisation s’inscrit dans le cadre des Soulèvements de la Terre saison 2 intitulée ‘Résister à l’agro-industrie’ dont vous trouverez toutes les informations ici.

Douce France : organisez une projection dans le cadre du festival Alimenterre

Si vous lisez régulièrement cette lettre d’info, Douce France ne vous est pas inconnu. Cet automne, le film est sélectionné dans le cadre du festival Alimenterre (du 15 octobre au 30 novembre) ce qui vous permettra d’organiser (avec votre AMAP) une projection-débat hors d’un cinéma : dans une salle polyvalente ou autre lieu associatif de votre choix, au plus proche de chez vous… Le rêve !

Tous les renseignements ici

De (tristes) nouvelles des jardins d’Aubervilliers

Parmi les mauvaises nouvelles de la rentrée, l’expulsion début septembre de la JAD (Jardins à Défendre) des Jardins ouvriers d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) après 4 mois d’occupation. Dix neufs parcelles (4000m2) ont été détruites par les promoteurs de Grand Paris Aménagement (GPA) pour laisser la place à un solarium adossé à une piscine pour les JO de 2024.

Il est toujours possible de signer la pétition et de suivre leur actualité (et notamment l’issue des recours) ici.

Par Noémie, salariée du Réseau AMAP IdF

À voir aussi

Les prochains rendez-vous

Les prochains rendez-vous

Nos formations, ateliers, évènements, ainsi que ceux de nos partenaires... Retrouvez ici toutes nos prochaines dates !